Des préadolescents seuls devant Internet ou la faiblesse de la médiation parentale

Qu’il s’agisse des jeux vidéo ou de la télévision, la médiation parentale auprès des préadolescents, gros consommateurs, s’appuie sur un système de classification (PEGI1 pour les jeux vidéo, régulation horaire, limite d’âge pour la télévision). Concernant Internet, Sophie Jehel montre dans cet article (faisant suite à un nombre important de recherches sur le sujet) comment la médiation parentale s’exerce alors que ce média est bien plus propice aux développements d’usages transgressifs chez les adolescents. Même si la place de l’ordinateur est décidée par les parents, conscients de leur responsabilité, ils sont assez vite dépassés devant l’ampleur de la tâche : inquiétudes devant des contenus non adaptés, non-utilisation des dispositifs techniques de protection…

Ainsi, ces mêmes parents développent alors des stratégies éducatives basées sur la confiance et le dialogue. L’auteur nous montre aussi les failles de ce type de posture : ces préadolescents sont souvent laissés seuls, sans conseils de navigation et bien souvent exposés à des images trashs. Ces jeunes inventeraient ainsi des techniques « inspirées de croyances plus ou moins magiques » pour se protéger : attention particulière aux pages de présentation de site, idée partagée par beaucoup de « faire très attention » aux contenus alors que les comportements de ces préadolescents sont régis par l’immédiateté du clic et une facilité à surfer. Sophie Jehel a récolté des récits d’expériences qui témoignent de stratégies de comportements d’adaptation face à ces risques. Le recours aux parents suite à de mauvaises rencontres ou à une exposition violente n’est pas si fréquent chez les garçons et les jeunes plus âgés. Cette tendance à visionner seul des contenus non adaptés risque de s’accélérer avec le développement de l’équipement de téléphone portable wifi qui prive les parents d’un quelconque droit de regard. Ces éléments méritent d’être réfléchis par les pouvoirs publics.

1PEGI : Pan European Game Information « La classification par âge est un système destiné à garantir un étiquetage clair des contenus de loisirs (tels que les films, vidéos, DVD et jeux vidéo) pour la classe d’âge à laquelle ils conviennent le mieux. La classification par âge guide les consommateurs (en particulier les parents) afin de leur permettre de décider s’ils peuvent acheter ou non un produit donné ». http://www.pegi.info/fr/

Sophie Jehel. « Comment la faiblesse de la médiation parentale sur Internet favorise chez les préadolescents le développement d’une pensée magique »,  Dossier Cyberculture, Enfances et psy, Erès, n°55, 2012/2, pp.40 à 50.

Céline Matuszak

Chercheure en sciences de l'information et de la communication au sein de l'Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse- Laboratoire Geriico à l'université de Lille 3.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.