Décrochage scolaire: l’accompagnement individualisé des jeunes

Dans le contexte actuel où la question du décrochage scolaire est très prégnante, une enseignante et un chercheur se sont intéressés à la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS), dispositif qui a pour fonction d’accompagner des jeunes de 16 ans et plus à un retour à l’emploi ou à l’accès à un diplôme. Les auteurs ont mené leur recherche auprès des coordonnateurs d’action (CA) dont le rôle est de « coordonner les actions de mobilisation des jeunes, d’accueillir et d’accompagner chaque jeune dans son parcours individuel » (p. 96).
L’article présente les résultats d’une recherche centrée sur la compréhension des pratiques d’accompagnement individualisé d’un CA expérimenté auprès d’un jeune en situation de décrochage scolaire. Ancrée dans le champ de la didactique professionnelle, la recherche vise l’identification et l’analyse des compétences du professionnel en l’absence de pratiques formalisées et institutionnalisées.
A partir du film d’une séance d’accompagnement et d’un entretien d’autoconfrontation avec le CA, les auteurs mettent en évidence les ressources cognitives mobilisées par le professionnel. Au-delà des modes opératoires du professionnel pour prendre en charge le plus efficacement possible le jeune lors de son accompagnement individualisé, l’article propose en creux une réflexion sur les interactions produites lors de l’entretien entre le CA et le jeune et leurs effets possibles quant à la (re)mobilisation du jeune sur un projet scolaire et/ou professionnel.
La lecture de cet article – si elle peut s’avérer un peu complexe au premier abord de par son ancrage théorique et conceptuel – peut permettre à tout professionnel impliqué dans des actions de lutte contre le décrochage scolaire de s’interroger sur son propre rôle dans des dispositifs et des processus certes prescrits mais très peu formalisés et laissant donc place à des pratiques individuelles.

Référence : LANDES Laurence et LEFEUVRE Gwénaël. « Les pratiques d’accompagnement individualisé des jeunes au sein des Missions de Lutte contre le Décrochage Scolaire ». Les Sciences de l’éducation – Pour l’Ère nouvelle, vol. 47, n°2, 2014, pp. 95-126.

Delphine Bruggeman

Maître de Conférences en Sciences de l’Éducation à l'Université de Lille 3, Delphine Bruggeman est actuellement détachée en tant que chercheure à la Direction de la Recherche de l'ENPJJ-Roubaix. Elle est également membre de l'équipe de recherche Proféor-CIREL à Lille 3. Ses recherches s'inscrivent dans le champ de l'éducation familiale et de l'analyse du travail éducatif et socio-éducatif. Elles portent notamment sur les processus de scolarisation et la scolarité des enfants roms, mais aussi sur le décrochage et le raccrochage scolaires d'élèves dits en difficultés.

More Posts

L’accompagnement en validation des acquis de l’expérience

Ce hors série de l’Éducation Permanente présente les témoignages de professionnels en formation, que les Suisses nomment praticiens en « conseil et accompagnement à la Reconnaissance et à la Validation des Acquis de l’Expérience (RVAE) », diplôme délivré par l’Institut Fédéral des Hautes Études en Formation Professionnelle de Lausanne et Lugano.
Des ateliers, menés de 2008 à 2012, ont fait émerger chez ces professionnels des récits d’expériences et des réflexions sur leur rencontre avec la reconnaissance et la validation des acquis de l’expérience. Ces praticiens, en chemin, conçoivent et ajustent outils et postures. Au delà de la différence du système de formation franco-suisse et de la diversité des langues de ce territoire, ce hors-série donne à voir un mouvement de professionnalisation. Par l’ouverture d’espaces d’écritures, chacun tisse le fil rouge de la « construction-déconstruction-reconstruction » de ses pratiques. Les coordinateurs de la publication cherchent les cohérences et divergences sous le regard distanciés d’experts français Alex Laine et Patrick Mayen.
Les tensions problématiques et conceptuelles sont centrées sur ce qui sépare les démarches exploratoire et démonstrative que sont respectivement la reconnaissance et la validation de ces acquis de l’expérience.
Les métaphores proposées au fil des articles sont autant d’illustrations et d’outils au service de ce qu’Alex Laine nomme un « colloque singulier » qui permet au candidat de penser autrement ce qu’il sait déjà. Patrick Mayen précise quant à lui que la validation a lieu au sein d’un colloque élargi où la norme, les référentiels et les professionnels s’invitent dans le dialogue. A travers leurs propres écritures, ces professionnels tirent l’énergie de ce qui est transversal dans leurs expériences. Ils se trans-forment dans ce nouveau métier de conseil et accompagnement en RVAE et VAE.
Toute personne intéressée par ce métier trouvera ici matière à penser et quelques repères pouvant contribuer à la construction de sa propre approche.

Sandrine CORTESSIS, Deli SALINI et Patrick RYWALSKI (dir.). « Se former au conseil et à l’accompagnement en RVAE, entre incertitudes et projets ». Éducation Permanente, Hors-série IFFP 2013, 197 pages.

Fabienne Tessier

Conseillère en bilan de positionnement et validation des acquis de l'expérience, Formatrice en formation continue et accompagnement des parcours professionnels à l'Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse. Educatrice en hébergement et en milieu ouvert de 1996 à 2007.

More Posts